RECOMMANDATIONS POUR MIEUX PROTEGER LES CONDENSEURS

Les condenseurs sont des échangeurs tubulaires où l’eau circule dans un grand nombre de tubes parallèles de petit diamètre. Le rendement du condenseur est strictement proportionnel au coefficient de transfert thermique des parois des tubes, c’est-à-dire à la propreté de la surface interne des tubes.

 

Avec le temps les tubes se salissent et le rendement de la centrale décroît (une baisse de production de 3% n’est pas exceptionnelle).

 

Il y a deux types de salissures :

"MACROFOULING"

 

Certains débris sont trop gros pour pénétrer dans le tube. Ils s’arrêtent sur la plaque tubulaire d’entrée. Leur présence peut avoir plusieurs causes :

 

  • Les débris contournent le tamisage amont (avec les filtres à passage direct, notamment).

  • Il y a des croissances après le tamisage de prise d’eau dans les alvéoles de pompe ou les conduites (coquillages, algues, poissons, etc.).

  • Des morceaux de packing dans les circuits fermés avec réfrigérant atmosphérique.

  • Différentes formes de détritus introduits accidentellement (emballages plastiques, brindilles, petits morceaux de génie civil, graviers, etc.).

 

Tous ces débris s’arrêtent sur la plaque tubulaire amont. Là ils peuvent :

 

  • Boucher le tube complètement. Le tube ne sert plus et se remplit de dépôts et de croissances. Cela réduit le rendement et peut corroder le tube.

  • Obstruer partiellement l’entrée des tubes, ce qui crée des turbulences à l’entrée des tubes.Obstruer partielleme


Cela est particulièrement dangereux car les turbulences sont la cause de survitesses. La vitesse autorisée peut éviter l’abrasion du tube est alors dépassée.

Les tubes sont rapidement érodés puis percés.

BEAUDREY a introduit les premiers filtres à débris en 1936. C’est le seul remède contre le “macrofouling”. Le filtre à débris est installé sur la tubulure d’entrée du condenseur, au plus près de celui-ci. Le filtre se nettoie régulièrement par lavage à contrecourant.

 

L’investissement est généralement amorti en moins de deux ans. (En savoir plus).

"MICROFOULING"

L’eau contient des produits chimiques dissous, des particules solides en suspension (vase, sable, etc.) et des éléments biologiques tels que bactéries, plancton, graines, etc.

 

  • Certains produits chimiques précipitent sous l’effet de l’eau chaude et entartrent graduellement la surface interne des tubes.

  • Les particules minérales fines décantent dans les zones de faible vitesse telle que la couche limite et créent un dépôt vaseux.

  • Les éléments biologiques adhèrent à la surface des tubes, croissent et s’amalgament avec les dépôts minéraux.

 

Tout cela a les inconvénients suivants :

 

  • Corrosion sous-jacente des tubes

  • Réduction du coefficient de transfert des tubes avec une perte de puissance produite (3 % et plus).

 

Les systèmes BEAUDREY de nettoyage continu des tubes résolvent complètement ces problèmes.

 

Les systèmes de nettoyage BEAUDREY maintiennent la surface interne des tubes propres mais ne peuvent retirer les dépôts adhérents épais

TYPES DE SYSTEMES DE NETTOYAGE DES TUBES

Deux types sont disponibles :

 

  1. Le type conventionnel à grilles utilisé partout depuis plus de soixante ans. Les boules sont arrêtées et roulent le long de grilles à barreaux inclinées vers les boîtes de collection. Elles sont pompées et renvoyées en amont du condenseur après être passées dans un skid de gestion.

    Quand les grilles sont sales, les boules sont capturées sur le skid et les grilles basculées pour être lavées à contrecourant. Malheureusement, nombre de boules bloquées sur les grilles sont alors renvoyées vers le rejet. Elles sont perdues. De plus, avec le temps, sous l’effet de l’usure et de la dérive des réglages, les grilles ne ferment plus parfaitement et les boules s’échappent par les interstices. L’efficacité du système décroît. Le rejet de boules dans la nature n’’est plus permis dans tous les pays.

     

  2. Le système “Zero Ball Loss (ZBL)” comporte un filtre à débris spécialement adapté. Les boules arrêtées sont collectées à contrecourant et renvoyées à l’amont du condenseur via le skid de gestion.  (En savoir plus)

    Aucune boule ne peut s'échapper avec un ZBL.

    Les ZBL BEAUDREY sont plus compactes et moins chers que les systèmes à grilles.

INSTALLATION

Deux cas:

(1) INSTALLATIONS NEUVES

Dans ce cas, les modèles standards des machines sont utilisés.          

Le respect des règles suivantes garantit l’efficacité du système :          

 

  • La vitesse dans les conduits d’eau de refroidissement doit être inférieure à 2.5 m/sec (8.2 ft/sec).

  • Eviter les coudes, les double coudes et autre disposition de ce genre qui génèrent des turbulences en amont des manchettes de capture des boules.

  • Si de telles dispositions ne peuvent être évitées, prévoir des redresseurs de flot en amont des machines.

  • L’installation doit permettre l’extraction facile de chaque composant.

  • Les conduites principales et les boîtes à eau doivent comporter des portes et des trous d’homme d’accès.

 

BEAUDREY peut vous assister dans la conception.

(2) SITES EXISTANTS

C’est toujours moins facile.   

Appelez BEAUDREY, nous pouvons vous concevoir une solution viable.

Les règles à observer sont les mêmes que pour les usines neuves mais les machines ont généralement besoin d’être adaptées.       

BEAUDREY pourra vous fournir l’ensemble spécial dont vous avez besoin.

DONNEES ECONOMIQUES

Sans l’installation d’un système de nettoyage de condenseur, la perte de puissance générée et d’environ 1.5 % de la production totale. 

L’investissement d’une installation de nettoyage BEAUDREY est généralement amorti très rapidement.

BOULES DE NETTOYAGE

Contacts

E. BEAUDREY ET CIE.

Tel. +33 1 42 57 14 35

beaudrey@beaudrey.com

BEAUDREY AMERICAN SERVICES

Tel. +1 970 237 2578 / +1 970 286 1953

beaudreyas@beaudreyas.com

BEAUDREY ASIA SDN BHD

Tel. +60 3 2284 1912

beaudreyasia@beaudreyasia.com.my

©2018 by Beaudrey